GALILEO MASTERS : Une application smartphone qui permet de réduire les conséquences des catastrophes sismiques lauréate régional Nice-Sophia Antipolis

- Actualités de l'incubateur

GALILEO MASTERS
European Satellite Navigation Competition 2011
Une application smartphone qui permet de réduire les conséquences des catastrophes sismiques lauréat régional Nice-Sophia Antipolis

Alerter dès la première seconde d’un tremblement de terre en utilisant les technologies mobiles et les smartphones c’est aujourd’hui possible grâce à l’application QuakeUp, une solution française inventée par des experts de la gestion des secours...

Nice-Sophia Antipolis_esnc11b.jpg

GALILEO MASTERS
European Satellite Navigation Competition 2011
Une application smartphone qui permet de réduire les conséquences des catastrophes sismiques lauréat régional Nice-Sophia Antipolis
Alerter dès la première seconde d’un tremblement de terre en utilisant les technologies mobiles et les smartphones c’est aujourd’hui possible grâce à l’application QuakeUp, une solution française inventée par des experts de la gestion des secours d’urgence associés à un groupe à la pointe des technologies innovantes.

Nice-Sophia Antipolis, le 26 octobre 2011 – Team Côte d’Azur et l'Incubateur Paca-Est, avec le soutien de la Fondation Sophia Antipolis, félicitent QuakeUp, le lauréat Galileo Masters régional 2011 du Challenge Nice Sophia Antipolis. Cette innovation française, fruit d’un partenariat entre CoRisk International, SmartSystem et Prévention2000, a en effet été saluée le 20 octobre dernier à Munich par la communauté scientifique internationale en devenant lauréat Galileo Masters régional 2011.

QuakeUp : une application mobile innovante développée à Sophia Antipolis

Les tremblements de terre, comme celui survenu tout récemment en Turquie, causent des milliers de morts (700 000 morts au cours des 10 dernières années) car, souvent, la plupart des victimes n’ont pas réagi, n’ayant pas compris, dès les premières secondes, qu’un séisme survenait.

Avec QuakeUp, l’alerte est donnée dès les premières secondes de la secousse sismique. Le smartphone se transforme alors automatiquement en balise de détresse géolocalisée permettant d’orienter au mieux les secours.

Cette innovation française, fruit d’un partenariat entre CoRisk International, SmartSystem et Prévention2000, est un petit "bijou" de technologies qui peut sauver des dizaines de milliers de vies dans le monde.

Le projet est développé et soutenu à SOPHIA ANTIPOLIS et a déjà attiré l’attention de l’ONU, de LA BANQUE MONDIALE, et de LA CROIX ROUGE.

Un concours qui vient renforcer l’excellence du territoire dans la filière de la "mobilité"

L’European Satellite Navigation Competition, plus connue sous le nom de Galileo Masters, était organisée pour la 8ème année consécutive. Ce concours met en compétition des entreprises, des entrepreneurs, des instituts de recherche, des universités et des personnes individuelles issus de plus de 20 régions en Europe et dans le monde. Il récompense les idées et les projets les plus innovants dans le domaine des applications satellitaires liées à la Sécurité, les Transports Intelligents (ITS) et la Téléphonie mobile.

La région de Nice-Sophia Antipolis constitue l’une des deux portes d’entrée pour la sélection des projets sur le territoire national.

Team Côte d’Azur et l'Incubateur PACA-EST -qui s’associait pour la première fois au concours- avec le soutien de la Fondation Sophia Antipolis ont coordonné ensemble le challenge Nice-Sophia Antipolis, qui a sélectionné QuakeUp, lauréat Galileo Masters régional 2011.

Le Conseil Général des Alpes-Maritimes, soutien historique de la participation de Nice-Sophia Antipolis à cette compétition, récompense le lauréat régional en lui offrant :

6 mois de mise à disposition gracieuse de locaux au CICA à Sophia Antipolis

  • 10 jours de conseil pour transformer son idée en projet d’entreprise

 

A noter : le lauréat régional Nice Sophia Antipolis bénéficie également, pour cette édition 2011, d’un an d’adhésion gratuite au pôle de compétitivité SCS.

Les lauréats Nice-Sophia Antipolis des précédents Galileo Masters

Robocortex, vainqueur du Prix Régional Nice-Sophia Antipolis en 2010

Spin-off de l’Inria intégré à l’Incubateur Paca-Est, Robocortex développe et commercialise des solutions logicielles de localisation par vision. Pour faire face à la difficulté de trouver des places de parking en zone urbaine, Robocortex a élaboré une solution simple et innovante : le couplage d’un système GNSS avec un système de vision.

« Nous concevons nos logiciels pour répondre à des besoins forts d’interaction dans des contextes mobiles, aussi bien pour un utilisateur avec un smartphone que pour un robot avec système mobile embarqué. Les technologies de l’information évoluent sans cesse vers la mobilité, et nous poussons nos développements dans ce sens en mettant sur le marché des solutions permettant de réaliser de nouvelles applications avec des contraintes de plus en plus fortes en termes de mobilité » témoigne Manuel Asselot, VP sales and Marketing chez Robocortex.

Atmosphère, vainqueur du Prix Régional Nice-Sophia Antipolis en 2009

Créée en septembre 2008 par Jean-Marc Gaubert, la société, essaimage du groupe Thalès, a été récompensée pour son projet COMET, une solution qui développe le partage des données collectées en vol pour l’aviation générale.

Spécialisée dans les technologies et applications pour le trafic aérien, Atmosphère souhaite développer un réseau collaboratif grâce à l’échange de données en vol par des boîtiers embarqués sur des avions d’affaires et des hélicoptères. Un tel système permet la signalisation de phénomènes constatés par des pilotes en vol et le relai des informations en temps réel aux centres de contrôle, centres météo, etc.

La jeune société est désormais située au coeur d'Aerospace Valley et travaille en collaboration avec les principaux acteurs du secteur aérospatial (Thalès, Airbus, CNES, ESA).