L'édito du président

- Actualités de l'incubateur

Les temps Covid sont particulièrement difficiles. Mais ils n'altèrent pas la volonté d'entreprendre et d'innover. C'est ce qu'avait pu constater l'Incubateur PACA-Est à la fin de 2020 et que viennent de confirmer les résultats de son enquête annuelle sur cette première année Covid. Un dynamisme qui a marqué aussi le premier semestre 2021. C'est ce que souligne Laurent Londeix, président de l'IPE.


Laurent Londeix

Laurent Londeix : "la dynamique reste forte avec l'accueil de 9 nouveaux projets à mi-année"

 

"Chaque année, une enquête permet de comptabiliser les chiffres d'affaires générés et le nombre d'emplois créés par les projets qui ont été incubés par l'IPE depuis le début (jusqu'au rachat ou de l'intégration des startups dans un groupe quand c'est le cas). Nous avons ainsi constaté qu'en 2020, le chiffre d'affaires généré par les 150 entreprises créées et en activité est monté à 75 M€ soit 20% de plus que l'année précédente, cela avec 1 150 emplois. A noter que 45% de ce chiffre d'affaires est réalisé à l'international."

"Sur le financement en l'amorçage, en raison des conditions sanitaires, 2020 n'aura pas été la meilleure année avec un total de 4,4 M€. En revanche, le premier semestre 2021 a connu un beau rattrapage sur les levées de fonds de développement avec un montant de plus de 40 M€ et de belles opérations d'anciens incubés (VuLog, GreenCom Networks, Instant System, Mini Green Power…)."

 

"La dynamique reste aussi forte en termes de nouveaux projets. Avec les deux projets validés par le Bureau du 8 juillet, ce sont neuf nouveaux incubés qui ont été accueillis depuis début janvier. On y trouve une belle diversité avec des projets ambitieux sur le médical, le spatial, l'environnement. Ils sont menés par des porteurs très qualifiés dont certains ont dépassé la quarantaine."

 

"Mais l'incubateur n'en garde pas moins la ferme volonté de favoriser l'entrepreneuriat des jeunes et notamment des étudiants. Avec UCA (Université Côte d'Azur) et l'université de Toulon nous accompagnons entre autres des doctorants pour le Concours d'innovation et appuyons les projets à fort potentiel. Ces efforts vont être encore amplifiés. Nous comptons mettre en place à la rentrée des ateliers, des événements, des manifestations thématisées par domaines scientifiques pour accentuer les relations entre les deux mondes universitaire et entrepreneurial, entre les étudiants chercheurs et les entreprises. La confirmation de la labellisation Idex UCAJEDI, avec les financements qu'elle apporte, en donnera les moyens."

 

"Nous allons d'autre part chercher à stimuler l'écosystème territorial à travers des thématiques. Nous allons appliquer à deux autres secteurs ce qui a été fait pour le spatial à travers ESA BIC pour favoriser l'émergence de startup à partir des technologies de l'espace : l'Intelligence Artificielle avec le 3IA et le tourisme pour jouer la relance et les nouvelles formes qu'il va prendre. Aussi, pour faire face à ce dynamisme de la création d'entreprises innovantes et à l'amplification des actions, l'Incubateur va renforcer son équipe avec le recrutement d'un/e chargé/e d'affaires."