La mission COOPOL Innovation France-Chine 2011 – Un succès pour VenomeTech

- Actualités des projets

La jeune pousse Sophipolitaine VenomeTech, a vu une nouvelle fois sa candidature couronnée de succès avec sa sélection pour l’édition 2011 du programme «COOPOL Innovation France-Chine», un programme de coopération Franco-chinois des pôles de compétitivité et technopôle français.

CP COOPOL 2011 - VenomeTech.bmp

La jeune pousse Sophipolitaine VenomeTech, a vu une nouvelle fois sa candidature couronnée de succès avec sa sélection pour l’édition 2011 du programme «COOPOL Innovation France-Chine», un programme de coopération Franco-chinois des pôles de compétitivité et technopôle français.
Ce programme consiste en l’organisation de rencontres prises en charge, organisées et accompagnées par le service scientifique de l’Ambassade de France en Chine. Il a pour but d’offrir aux PME innovantes, en association avec un partenaire de recherche académique, une mission d’évaluation et d’identification de partenaires de coopération entre acteurs français et chinois sur des projets de R&D, sur l’ensemble du territoire chinois.
Le programme COOPOL Innovation bénéficie d’un fort soutien du centre TORCH (Organisme sous tutelle du MOST et ayant en charge la gestion des parcs technologiques chinois), des comités administratifs des parcs scientifiques chinois et des commissions en Science et Technologies des villes visitées.
Parmi les neuf projets éligibles déposés en 2011, cinq ont été retenus et les thématiques proposées ont été très variées, avec un fort accent sur les sciences de la vie. Le projet THERAPEP porté par VenomeTech et soutenu par le pôle de compétitivité Eurobiomed, concerne les peptides de venins comme agents thérapeutiques innovants. La mission d’une semaine, menée début juillet 2011 par P. Escoubas, PDG de la société et N. Gilles chercheur au CEA de Saclay, a permis la rencontre de nombreux acteurs Chinois dans le domaine d’activité de VenomeTech. La visite de laboratoires académiques, d’Instituts de recherche sur la médecine traditionnelle Chinoise, de prestataires de services et des rencontres avec les acteurs institutionnels de la coopération Franco-chinoise à Changsha, Shanghai et Pékin ont permis de renforcer des contacts existants et de développer de nouveaux partenariats.
La mission a été couronnée de succès avec plusieurs partenariats actés, et des actions de recherche collaborative initiées dès le retour en France. Un suivi de la mission permettra l’organisation d’échanges à plus long terme avec en particulier l’accueil d’étudiants Chinois au sein de la société à Sophia Antipolis, ainsi que dans les laboratoires du CEA.
De façon intéressante, la mission a révélé un fort potentiel de collaboration dans l’exploitation des substances naturelles et en particulier des protéines animales dotées de propriétés thérapeutiques, spécialité de VenomeTech. Il existe en Chine une sensibilité particulière de l’industrie pharmaceutique pour la valorisation de la médecine traditionnelle, très utilisée et dont tout le potentiel n’a pas encore été exploré au niveau moléculaire. De plus la mission a également mis en évidence le dynamisme du secteur des Sciences de la vie et de la Santé en Chine, dans lequel le gouvernement Chinois investit de façon massive à l’heure actuelle, offrant d’importantes perspectives de collaboration.
Grâce au soutien du service scientifique de l’Ambassade de France à Pékin, la mission COOPOL se sera donc révélée être un grand succès pour VenomeTech, et aura permis à la société à la fois de renforcer son potentiel de R&D mais également d’ouvrir de nouvelles perspectives de développement à l’international. Une deuxième mission est d’ores et déjà en préparation pour la poursuite de cet axe de développement.